Lorraine O’Grady, l’afro-féministe

Lorraine O’Grady est une artiste afro-américaine d’origine antillaise dont le travail très controversé consiste principalement à soulever les problèmes liés à la diaspora noire et la femme noire.

OGrady_Lorraine_MBN_shouts-out-her-poem-794x1024

En 2006, le New York Times la désignait comme étant l’une des artistes américaines d’art conceptuel les plus intéressantes du moment. Un an plus tard, sa performance historique de Mlle Bourgeoise Noire (1980), devenait l’un des travaux clés documentés à la WACK!: Art and the Feminist Revolution (MOCA, Los Angeles),la première exposition majeure sur le thème de l’art féministe produit à l’échelle internationale entre 1965 et 1980.

11

Sous ce pseudonyme de Mlle Bourgeoise Noire, Lorraine O’Grady pertubait les vernissages des artistes blancs dans les galeries et récitait des poèmes sanglant sur l’hypocrisie de l’élite artistique et de son penchant ségrégationniste. OGrady_Lorraine_MBN-Bouquet-1024x727

Lorraine O’Grady est l’objet de la dernière exposition proposée par le Studio Museum d’Harlem, un établissement au cœur du quartier populaire d’Harlem, qui concentre sa collection permanente et sa programmation autour de l’art Afro-Américain. Le musée expose plus de 40 photographies d’ ‘Art is…’, une performance donnée par O’grady dans ce même quartier en 1983 lors de African-American Day Parade. Le procédé ne change pas. Il s’agit toujours d’interrompre des manifestations organisées, provoquer le désordre pour faire passer un message. Cette fois ci, il ne s’agissait pas d’une revendication, mais d’un message positif montrant que l’art se trouve en chacun de nous. Il suffit juste de rentrer dans le cadre.

exhibitimg

exhibitimg (4)

exhibitimg (3)

OGrady_Cop_Framed_1983_20093

exhibitimg (1)

exhibitimg (2)

OGrady_Girlfriends_Times_Two0

OGrady_Woman_Man_Cop_1983_20093